Traitement VIP pour Vidiye Tshimanga : une démission, et après…

0

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a loupé une occasion de donner un exemple clair de sa détermination à lutter contre la corruption. Aussitôt la vidéo-piège contre son conseiller stratégique, Vidiye Tshimanga, rendue publique, c’est une ordonnance présidentielle de révocation qui aurait dû sanctionner la fin de cette scabreuse affaire. Mais, à la place, la Présidence congolaise a opté pour une sortie honorable, voire une sortie VIP pour un sulfureux conseiller pris la main dans le sac. Le message véhiculé par cette sortie honorablede Vidiye Tshimanga est négatif. Sa démission véhicule la complaisance entre le conseiller incriminé et le Chef de l’Etat.

En pareille circonstance, la fermeté est la règle. Encore une fois, le Chef de l’Etat offre des munitions à ses adversaires en protégeant ses « amis ». Pourquoi Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a-t-il laissé Vidiye Tshimanga se justifier ? Poser la question revient à en donner la réponse. Cette complaisance ne participe pas à la crédibilisation du discours politique.

Laisser votre commentaire