RDC: Jean-Marc Kabund transféré au pavillon 8 à Makala en violation de la loi

0

 

Jean-Marc Kabund vient d’être placé sous Mandat d’arrêt provisoire ( MAP) et transféré à la prison centrale de Makala précisément au pavillon 8, en violation de la loi. Une décision prise après sa deuxième audition près la Cour de Cassation, ce mardi 09 août. Un député national doit être placé dans une résidence surveillée et non acheminé dans un cachot ou une prison tout au long de son procès. L’ incarcération intervient juste après la condamnation du député national.

C’est la violation de la loi à ciel ouvert dans une RDC qui se veut incarné un État de droit. Un député national ne peut pas dans la mesure du possible ou dans la possible mesure être sous MAP.

Même sous Joseph Kabila critiqué dans plusieurs chapelles politiques et dans la très plurielle Société Civile, il n’en était pas un.
Le cas des députés Ewanga et Munkokole sont des cas d’école.
Les deux élus nationaux ont été placés en résidence surveillée à l’époque et non transféré à Makala.

L’ ancien 1er Vice-président, Jean-Marc Kabund de la Chambre basse est sorti du Bureau du Procureur Général sous escorte policière.

Selon des sources dignes de foi de l’Assemblée nationale, le Bureau Mboso a levé les immunités de l’élu du Mont-Amba loin des projecteurs.

Il est reproché à Kabund, l’outrage au Chef de l’État, de faux bruits et injures publiques. C’était lors de sa conférence de presse tenue dans son domicile à Kingabwa dans la commune de Limete, le lundi 18 juillet.

GBK

Laisser votre commentaire