Muyaya demande au Conseil de sécurité de l’ONU de condamner la énième agression du Rwanda

0

 

Le Gouvernement de la RDC vient de demander au Conseil de sécurité des Nations-Unis de condamner la énième agression du Rwanda en RDC. C’est la substance d’un communiqué daté du 4 août et diffusé par le Service de communication du ministère de la Communication et des Médias, piloté par Patrick Muyaya.

« Nous appelons le Conseil de sécurité à condamner cette énième agression meurtrière et à en tirer toutes les conséquences afin d’obtenir le retrait définitif du M23 de toutes les localités occupées et de soutenir le processus judiciaire devant aboutir à la condamnation des coupables et à la réparation en faveur des familles des victimes », peut-on lire dans cette communication émanant du ministère conduit par le Porte-parole du gouvernement.

Cette demande du Gouvernement de Kinshasa intervient au moment où un Groupe d’Experts mandatés par les Nations Unies vient de soumettre un rapport au Conseil de sécurité. Ce document rassemble de solides preuves de la présence des troupes rwandaises aux côtés des terroristes du M23 lors d’affrontements dans l’Est de la RDC, entre novembre 2021 et juillet 2022.

« Des membres des Forces rwandaises de défense (RDF) ont bel et bien fourni des armes, des munitions et des uniformes au M23 et ont mené des attaques conjointes avec le mouvement terroriste, notamment en mai dernier à Rumangabo », renseigne le communiqué du ministère cher à Patrick Muyaya.

Human Rights Watch aussi condamne le Rwanda

« Ce document des Experts onusiens parait quelques jours après le rapport de l’ONG Human Rights Watch (HRW) qui confirmait également l’incursion du Rwanda et sa complicité avec le M23 dans la commission des crimes contre la population congolaise », ajoute le même communiqué.

Avant de conclure que « le Président de la république et le Gouvernement restent engagés dans les différents processus pour la stabilisation et la pacification de l’Est du pays».
HL

Laisser votre commentaire